Un particulier peut-il donner ou vendre des chiens et des chats ? – Actualités service-public.fr

oheh dog - Votre partenaire pour la reproduction de votre toutou

Javascript est desactivé dans votre navigateur.
logo rf top
République
Française
logo rf bottom
Service-Public.fr
Le site officiel de l’administration française
La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.
Partager la page
Lien copié
Votre abonnement a bien été pris en compte
Vous serez alerté(e) par email dès que la page « Un particulier peut-il donner ou vendre des chiens et des chats ? » sera mise à jour significativement.
Vous pouvez à tout moment supprimer votre abonnement dans votre compte service-public.fr .
Votre abonnement n’a pas pu être pris en compte.
Vous devez vous connecter à votre espace personnel afin de vous abonner à la mise à jour de cette page.
Être alerté(e) en cas de changement
Ce sujet vous intéresse ?
Connectez-vous à votre compte et recevez une alerte par email dès que l’information de la page « Un particulier peut-il donner ou vendre des chiens et des chats ? » est mise à jour.
Pour vous abonner aux mises à jour des pages service-public.fr, vous devez activer votre espace personnel.
Vous serez alerté(e) par courriel dès que la page « Un particulier peut-il donner ou vendre des chiens et des chats ? » sera mise à jour significativement.

Vérifié le 02 août 2022 – Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
Une instruction technique doit préciser le format du certificat d'engagement et de connaissance .
Et un décret doit préciser les conditions d’application de l’article 9 de la loi n°2021-1539 qui prévoit pour les éleveurs de chats et de chiens une obligation de transmettre à l’I-Cad les informations concernant leurs capacités d’accueil, la traçabilité de leurs animaux et leur suivi sanitaire.
Cette page sera mise à jour à leur parution.
Oui, vous pouvez donner un chat ou un chien sans aucune contrepartie financière.
À savoir  
Un mineur ne peut acquérir (moyennant paiement ou gratuitement) un chat ou un chien qu’avec le consentement de ses parents ou des personnes exerçant l'autorité parentale: titleContent.
Toute offre de don d’un chien ou d’un chat doit comporter les informations suivantes :
L’offre doit préciser qu’il s’agit d’un don gratuit sans aucun contrepartie financière.
La diffusion sur internet d’une offre de cession (gratuite ou moyennant paiement) d’un chat ou d’un chien par un particulier est interdite.
Si l’animal proposé est un chiot ou un chaton, il doit obligatoirement être âgé d’au moins 8 semaines (2 mois).
Le chat ou le chien, qu’il s’agisse d’un chiot ou d’un chaton ou d’un animal adulte, doit obligatoirement être identifié par puce électronique (ou tatouage) au fichier national d’identification des carnivores domestiques (Icad).
Un chien ou un chat ne peut pas être cédé sans être identifié.
L’identification doit être faite à vos frais avant la cession de l’animal.
L’identification est effectuée par un vétérinaire.
L’identification permet d’attribuer à l’animal un numéro unique et d’enregistrer à l’Icad les nom et adresse de son propriétaire.
L’identification de l’animal permet d’identifier et de contacter son propriétaire si l’animal est retrouvé après avoir été perdu ou volé.
Le vétérinaire qui procède à l’identification vous délivre immédiatement une attestation provisoire d’identification.
Il informe également l’Icad de cette identification dans les 8 jours.
L’icad établit et vous transmet la carte d’identification définitive de votre animal.
Au moment de la cession, vous devez remettre au nouveau propriétaire de l’animal un document attestant l’identification.
Et vous devez adresser dans les 8 jours à l’Icad le document attestant le changement de propriétaire.
Vous devez faire signer à l’adoptant puis conserver un certificat d’engagement et de connaissance des besoins spécifiques de l’espèce.
Vous devez attendre au moins 7 jours après la remise de ce certificat d’engagement pour céder le chat ou le chien à son adoptant.
Le certificat d’engagement et de connaissance doit comporter une mention manuscrite par laquelle l’adoptant s’engage expressément à respecter les besoins de l’animal.
Ce certificat précise les besoins physiologiques, comportementaux et médicaux de l’animal.
Il rappelle les obligations relatives à l’identification de l’animal.
Il précise quelles sont les implications financières et logistiques liées à la satisfaction des besoins physiologiques, comportementaux et médicaux de l’animal tout au long de sa vie.
Vous devez remettre à l’adoptant un certificat vétérinaire délivré par un vétérinaire au vu des informations portées à sa connaissance et d’un examen du chien ou du chat.
Le certificat vétérinaire doit avoir été établi au maximum 3 mois avant la cession de l’animal.
Il doit comporter les informations suivantes :
Pour établir ce certificat, le vétérinaire procède à un examen de l’état de santé apparent du chien ou du chat.
Il vérifie la cohérence entre la morphologie et la race indiquée dans le document d’identification de l’animal.
Si vous ne disposez pas de la copie de la déclaration de naissance inscrite au livre généalogique, le vétérinaire indique sur le certificat que le chien ou le chat n’appartient pas à une race.
La mention d’apparence suivie d’un nom de race peut être inscrite sur la base de vos informations.
Le vétérinaire reporte sur le certificat vétérinaire ces informations.
Il précise éventuellement la race du chien ou du chat sur la base de la copie de la déclaration de naissance inscrite au livre généalogique.
Il mentionne la date de l’examen et y appose son cachet et sa signature.
Si la race n’est pas cohérente avec celle précisée sur le document d’identification, le vétérinaire l’indique sur le certificat.
Vous ne pouvez vendre un chien ou un chat que si vous êtes éleveur.
Un éleveur est une personne qui détient au moins 1 femelle reproductrice et qui vend au moins 1 chiot ou 1 chaton né de cette femelle.
En tant que particulier, si vous vendez un chiot ou un chaton dont vous détenez la mère, vous êtes automatiquement considéré comme éleveur.
La vente d’un chien ou d’un chat dont vous ne détenez pas la mère vous est interdit.
Vous pouvez seulement le donner gratuitement.
La vente d’un chien ou d’un chat par une personne qui ne détient pas la mère est réservée aux professionnels (animaleries) déclarés au répertoire Sirene: titleContent et disposant en conséquence d’un numéro siren et d’un numéro siret.
À savoir  
À partir du 1er janvier 2024, la vente de chats et de chiens en animalerie sera interdite.
En tant qu’éleveur, vous êtes soumis à diverses obligations déclaratives, de formation, sanitaires et de protection animale.
Les offres de cession en ligne (sur internet) d’animaux de compagnie sont interdites.
Toutefois, certains sites internet peuvent diffuser des offres de cession d’animaux de compagnie (chat, chien, autre) à condition qu’elles soient présentées dans une rubrique spécifique aux animaux de compagnie.
Seuls les éleveurs et les vendeurs peuvent diffuser sur internet des annonces pour proposer des chats et des chiens à la vente (moyennant paiement).
Toute offre doit comporter les informations suivantes :
La rubrique spécifique doit comporter des messages de sensibilisation et d’information relatif à l’acte d’acquisition d’un animal.
Ces messages de sensibilisation et d’information concernent les moyens, y compris financiers, nécessaires à la satisfaction des besoins des animaux relatifs à la santé, l’alimentation, les conditions d’hébergement, l’identification, la socialisation, le sevrage et l’éducation.
À partir du 1er juillet 2023, le site annonceur devra vérifier que les informations obligatoires figurent bien dans l’annonce.
Le site annonceur devra également vérifier votre identité et la validité de l’enregistrement de l’animal à l’Icad.
L’annonce publiée devra comporter la mention annonce vérifiée.
À savoir  
Un mineur ne peut acquérir (moyennant paiement ou gratuitement) un chat ou chien qu’avec le consentement de ses parents ou des personnes exerçant l'autorité parentale: titleContent.
Pour pouvoir être vendus, les chiens et les chats doivent être âgés de plus de 8 semaines.
Le chat ou le chien doit obligatoirement être identifié par puce électronique au fichier national d’identification des carnivores domestiques (Icad).
Un chien ou un chat ne peut pas être cédé sans être identifié.
L’identification doit être faite à vos frais.
L’identification permet d’attribuer à l’animal un numéro unique et d’enregistrer à l’Icad les nom et adresse de son propriétaire.
L’identification de votre animal permet de vous identifier et de vous contacter si votre animal est retrouvé après avoir été perdu ou volé.
Vous devez délivrer immédiatement au nouveau propriétaire de l’animal un document attestant l’identification.
Et vous devez adresser dans les 8 jours à l’Icad le document attestant le changement de détenteur.
Vous devez faire signer à l’acheteur et conserver un certificat d’engagement et de connaissance des besoins spécifiques de l’espèce.
Vous devez attendre au moins 7 jours après la remise du certificat d’engagement pour céder le chat ou le chien.
Le certificat d’engagement et de connaissance doit comporter une mention manuscrite de l’acheteur par laquelle il s’engage expressément à respecter les besoins de l’animal.
Ce certificat précise les besoins physiologiques, comportementaux et médicaux de l’animal.
Il rappelle les obligations relatives à l’identification de l’animal.
Il précise quelles sont les implications financières et logistiques liées à la satisfaction des besoins physiologiques, comportementaux et médicaux de l’animal tout au long de sa vie.
Vous devez remettre à l’acheteur les documents suivants :
Le certificat vétérinaire doit avoir été établi au maximum 3 mois avant la cession de l’animal.
Il doit comporter les informations suivantes :
Pour établir ce certificat, le vétérinaire procède à un examen de l’état de santé apparent du chien ou du chat.
Il vérifie la cohérence entre la morphologie et la race indiquée dans le document d’identification de l’animal.
Si vous ne disposez pas de la copie de la déclaration de naissance inscrite au livre généalogique, le vétérinaire indique sur le certificat que le chien ou le chat n’appartient pas à une race.
La mention d’apparence suivie d’un nom de race peut être inscrite sur la base de vos informations.
Le vétérinaire reporte sur le certificat vétérinaire ces informations.
Il précise éventuellement la race du chien ou du chat sur la base de la copie de la déclaration de naissance inscrite au livre généalogique.
Il mentionne la date de l’examen et y appose son cachet et sa signature.
Si la race n’est pas cohérente avec celle précisée sur le document d’identification, le vétérinaire l’indique sur le certificat.
Pas du tout
Un peu
Moyen
Beaucoup
Parfait !
L’équipe service-public.fr vous remercie pour votre réponse
Vous avez noté 1 sur 5 : Pas du tout
Vous avez noté 2 sur 5 : Un peu
Vous avez noté 3 sur 5 : Moyen
Vous avez noté 4 sur 5 : Beaucoup
Vous avez noté 5 sur 5 : Parfait !
L’équipe service-public.fr vous remercie pour vos remarques utiles à l’amélioration du site.
Pour des raisons de sécurité, nous ne pouvons valider ce formulaire suite à une trop longue période d’inactivité. Merci de recharger la page si vous souhaitez le soumettre à nouveau.
Une erreur technique s’est produite. Merci de réessayer ultérieurement.
Système informatique pour le répertoire des entreprises et des établissements
Abonnement hebdomadaire gratuit
République
Française
Service Public vous informe et vous oriente vers les services qui permettent de connaître vos obligations, d’exercer vos droits et de faire vos démarches du quotidien.
Il est édité par la Direction de l’information légale et administrative et réalisé en partenariat avec les administrations nationales et locales.
Sauf mention contraire, tous les contenus de ce site sont sous licence etalab-2.0

source

Oheh.dog

oheh.DOG pour une rencontre réussie

Vous êtes un particulier ou un éleveur professionnel, venez inscrire gratuitement votre chien, chienne ou chiot .

Recherche chien saillie

Toutes les annonces sont modifiables gratuitement !
Les éleveurs et les établissements de vente sont les seules personnes autorisées à vendre des chiens.

Articles récents

Suivez-nous

L’article est mis en ligne à des fins d’information du public et dans l’intérêt des visiteurs. il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l’évolution permanente de la Réglementation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué. En aucun cas le site  oheh.dog ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles et/ ou information du site. xtremwebsite reproduction chien saillie chien adoption chien recherche chien reproduction chienne

Haut