Prendre soin de son chien en hiver : 10 conseils ! – Binette & Jardin – Le Monde

oheh dog - Votre partenaire pour la reproduction de votre toutou

Nous autres les humains ne sommes pas les seuls à avoir froid en hiver ! Nos amis les animaux, notamment les chiens, subissent eux aussi cette rudesse avec plus ou moins de pénibilité. Si certaines races sont plus résistantes, bien des toutous supportent mal le vent, le froid, le gel, la neige, les pluies et l’humidité refroidissante de cette saison. Voici 10 conseils pour vous aider à protéger votre chien du froid et bien prendre soin de lui en hiver.
Prendre soin de son chien en hiver : 10 conseils !
Ce n’est pas parce que le chien de votre voisin résiste bien au froid qu’il en sera de même pour le vôtre. Comme chez les humains, certains toutous sont plus sensibles aux rudesses de l’hiver et cet écart est même encore plus creusé en fonction des races de chien, mais également de leur poids, de leur style de vie et de leur âge.
En effet, certaines races de chiens à poils ras, sans sous-poil, à la silhouette fine ou de petite taille sont bien plus sensibles au froid. Il leur est bien plus difficile de le supporter que des races à poil long, à sous-poil épais ou à musculature imposante.
Par ailleurs, un chien âgé rencontrera plus de difficultés pour supporter le froid qu’un jeune toutou et un animal habitué à vivre confortablement en intérieur tout au long de l’année sera moins apte à lutter contre les rudesses hivernales lors de ses rares sorties.
Soyez donc attentif aux caractéristiques de votre toutou afin de prendre les mesures qui s’imposent pour le protéger du froid avec efficacité.
Dès qu’un chien ressent intensément le froid et qu’il en souffre, il est important d’agir pour lui éviter d’avoir à supporter cette sensation désagréable susceptible de le rendre malade. Lorsque la température chute à 5°C ou moins, le chien peut subir de plein fouet les effets du froid.
Observez votre petit compagnon. Si vous constatez qu’il tremble, qu’il se déplace lentement, recroquevillé sur lui-même avec la queue entre les pattes et le dos rond, ou encore s’il semble respirer plus difficilement, c’est qu’il ne supporte plus le froid. Pour éviter qu’il ne tombe malade ou qu’il se refroidisse trop, conduisez-le rapidement dans un endroit chaud ou couvrez-le avec un vêtement ou une couverture. Pensez à investir dans un vêtement pour chien adapté à votre toutou pour vos prochaines sorties.
Là encore, il faut tenir compte des habitudes de votre chien. S’il vit majoritairement en intérieur tout au long de l’année, ne changez rien à son alimentation. Ce ne sont pas les quelques sorties pour faire ses besoins qui auront un véritable impact sur ses besoins nutritionnels, alors ne prenez pas le risque de lui faire prendre trop de poids.
En revanche, si votre toutou vit essentiellement en extérieur, il est impératif d’adapter son alimentation en saison hivernale. Pour ce faire, augmentez sa ration journalière de l’ordre de 10 % à 20 % afin d’aider son organisme à mieux lutter contre le froid. N’oubliez pas, en effet, que son corps dépense davantage d’énergie pour maintenir une température suffisamment élevée face aux rudesses de l’hiver, il brûle donc plus de calories qu’à son habitude. En adaptant son alimentation, vous l’aidez à mieux affronter le froid.
Si votre chien passe beaucoup de temps en extérieur, vous devez absolument adapter son abri pour l’hiver. Il lui faut impérativement avoir la possibilité de se protéger dans un abri sécurisé et isolé du sol froid. Pour ce faire, surélevez-le légèrement en plaçant des pieds en dessous, une palette ou tout autre accessoire de ce type. Vous lui éviterez d’être en contact direct avec le gel, le froid et la pluie.
Équipez également l’abri d’un toit solide, isolé et bien imperméable pour éviter que la neige et la pluie s’y infiltrent. Orientez-le par ailleurs de manière à le protéger des vents forts.
À l’intérieur, isolez le sol avec de la paille pour conserver la chaleur et posez-y des couvertures confortables et douillettes pour que toutou puisse se sentir bien au chaud. N’hésitez pas à protéger l’entrée en installant une porte battante si l’espace le permet ou des lamelles en plastique. Cela permettra de conserver la chaleur à l’intérieur et d’éviter au froid et à l’humidité de trop y pénétrer.
Il est préférable de ne pas attacher votre chien à une laisse lorsqu’il vit dehors en hiver. Il lui faut pouvoir bouger suffisamment et librement pour se réchauffer lorsqu’il en ressent le besoin. Au contraire, permettez-lui de se déplacer à sa guise et en liberté pour éviter un refroidissement, des engelures aux pattes, voire une hypothermie. Même une race de chien capable de supporter les rudesses de l’hiver a besoin de se dépenser pour se réchauffer, c’est ainsi que l’animal lutte contre le froid, le mouvement l’aidant à maintenir sa température corporelle à un niveau normal.
Soulignons par ailleurs que le fait d’attacher un chien en dehors des heures de sorties n’est pas recommandé pour préserver son bien-être. Il faut même savoir que lorsqu’un chien est attaché avec une laisse mesurant moins de 2,5 mètres, son maitre s’expose à des sanctions, cet acte étant répréhensible par la loi.
Habiller son chien en hiver n’est pas si inutile que cela. Certes, nous ne parlons pas d’en faire un toutou star porteur d’une tenue pour humains qui lui donne un look quelque peu ridicule. Non, nous parlons de protéger votre petit compagnon du froid avec un manteau pour chien spécialement conçu pour lui.
En effet, nous l’avons dit, toutes les races de chiens ne supportent pas le froid. Certains animaux souffrent réellement de sortir par temps hivernal en raison de leur petite taille, de leur faible poids, de leur poil trop court ou encore de leur grand âge. Dans ce cas, un manteau est nécessaire.
Vous pouvez lui choisir un manteau pour chien, une doudoune ou une cape de pluie. Choisissez un équipement bien adapté à sa morphologie, c’est-à-dire ni trop petit pour éviter qu’il y soit trop serré ni trop grand pour qu’il n’y ait pas d’infiltration d’air ou d’eau. Optez pour un modèle imperméable, doublé et chaud pour le protéger, facile à enfiler et à entretenir. Le look doit être le dernier de vos critères, car il s’agit avant tout de protéger votre petit compagnon de la pluie, du froid, du gel et du vent.
Les coussinets du chien sont très sensibles en hiver, car ils sont en contact permanent avec le sol. La pluie, la neige, le gel, le verglas, le sel déposé sur les routes et trottoirs… tout ceci lui abîme la peau et peut provoquer des engelures ou tout autre type de blessure.
Pour protéger les coussinets de votre animal, vous pouvez le protéger avant chaque sortie avec un baume adapté et surgras, à base d’huile de noix de coco, d’amande douce et/ou de beurre de karité, voire de cire d’abeille. On évite toutefois le beurre de cacao, toxique pour les chiens. Après la sortie, séchez-lui soigneusement les pattes et réappliquez un peu de soin si les coussinets ont besoin d’hydratation.
Il est également possible d’équiper les petits toutous de races de petite taille de bottines, mais leur port est plus contraignant et pas toujours bien accepté par les chiens. Néanmoins, ce peut être une solution à tester.
Si vous sortez votre chien alors qu’il neige ou qu’il y a du gel sur les routes, prenez bien soin de ses pattes en rentrant. En effet, nous l’avons dit, la neige, le gel et le sel déposé sur les espaces publics sont connus pour irriter les coussinets de nos petits compagnons à quatre pattes. En conséquence, dès que vous rentrez de vos promenades, séchez-lui soigneusement les pattes avec une serviette douce et chaude en tapotant délicatement les coussinets.
N’attendez pas pour agir afin de retirer très vite les éventuels morceaux de glace qui se sont logés entre ses pattes et pour éliminer les traces de sel. En effet, le sel déposé sur nos routes est toxique pour les chiens. Votre petit compagnon ne doit donc pas avoir le temps de se lécher les pattes !
Il ne faut pas multiplier les bains pour le chien, et ce, tout au long de l’année. En effet, l’eau et les shampoings ont tendance à exposer la peau à nu en éliminant la barrière naturelle qui se forme à la surface de l’épiderme.
En hiver, les bains trop fréquents éliminent non seulement ce fameux sébum protecteur au point de ne plus permettre au toutou de se protéger naturellement du froid, mais il faut également garder en tête le fait que l’animal a plus de difficultés pour se réchauffer après le lavage en raison des basses températures.
Préférez donc limiter le nombre de bains humides. Si vous devez laver votre petit compagnon, privilégiez les shampoings secs et brossez-le régulièrement pour entretenir son pelage et en éliminer bon nombre de saletés. Et s’il s’est trop sali, nettoyez seulement la zone souillée avec un gant de toilette humidifié à l’eau tiède pour éviter de le refroidir.
Bien entendu, il va de soi que si votre chien semble malade, il est important de le conduire chez le vétérinaire. Nos amis les toutous peuvent se refroidir en hiver au point de contracter un rhume en raison des chutes de température et des grandes variations subies entre l’intérieur et l’extérieur, mais aussi à cause des vents et des pluies qui refroidissent l’organisme.
Si vous constatez que votre petit compagnon éternue, qu’il tousse, que son nez coule, qu’il semble plus fatigué, qu’il perd l’appétit, qu’il a moins d’entrain ou encore qu’il a de la fièvre, n’attendez pas pour consulter votre vétérinaire. Une prise en charge précoce vous permettra de le soigner plus facilement, plus rapidement et avec des traitements plus légers, donc moins coûteux. Entre temps, maintenez-le au chaud, à l’intérieur, et offrez-lui une couverture chaude et épaisse pour éviter qu’il n’ait froid.

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code sécurité à copier/coller ou recopier : SnddJi

Recevoir une notification par e-mail lorsqu’une réponse est postée

source

Oheh.dog

oheh.DOG pour une rencontre réussie

Vous êtes un particulier ou un éleveur professionnel, venez inscrire gratuitement votre chien, chienne ou chiot .

Recherche chien saillie

Toutes les annonces sont modifiables gratuitement !
Les éleveurs et les établissements de vente sont les seules personnes autorisées à vendre des chiens.

Articles récents

Suivez-nous

L’article est mis en ligne à des fins d’information du public et dans l’intérêt des visiteurs. il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l’évolution permanente de la Réglementation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué. En aucun cas le site  oheh.dog ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles et/ ou information du site. xtremwebsite reproduction chien saillie chien adoption chien recherche chien reproduction chienne

Haut