Dans quels cas pratiquer l'insémination artificielle chez la chienne ? – Binette & Jardin – Le Monde

oheh dog - Votre partenaire pour la reproduction de votre toutou

Plusieurs raisons peuvent pousser l’éleveur ou le propriétaire à recourir à l’insémination artificielle pour faire reproduire une chienne : refus de l’accouplement par cette dernière, difficultés ou malformations anatomiques, mâle inexpérimenté ou trop lourd pour les races de chiens géantes… Découvrez en quoi consiste cette technique de reproduction médicalisée et les différentes méthodes pratiquées.
Dans quels cas pratiquer l'insémination artificielle chez la chienne ?
Il s’agit d’une technique d’assistance médicale à la reproduction, utilisée essentiellement par les éleveurs mais aussi par les particuliers en cas de problèmes médicaux ou d’accouplement difficile. Pour ce faire, la semence du mâle préalablement recueillie est déposée artificiellement au fond du vagin à l’aide d’une seringue ou d’un pistolet. Comme pour la saillie naturelle, cette intervention doit être faite au moment de l’ovulation de la chienne dont le moment sera estimé le plus précisément possible au moyen de frottis vaginaux et de prélèvements sanguins. L’insémination pourra ensuite être pratiquée avec du sperme fraîchement recueilli ou conservé sous forme congelée ou réfrigérée.
L’insémination est souvent pratiquée en deux fois à 48 heures d’intervalle afin de maximiser les chances de fécondation, durant la période présumée optimale des chaleurs. Autrefois effectuée à la seringue, on a plutôt recours aujourd’hui au pistolet d’insémination qui empêche le reflux de sperme.
Cette forme d’insémination peut être réalisée par un vétérinaire spécialiste ou un éleveur dûment formé à la technique. On transporte alors les deux chiens sur le lieu d’insémination. L’opération consiste à prélever la semence du mâle pour la déposer aussitôt dans le vagin de la femelle. Celle-ci est ensuite maintenue quelques minutes les pattes arrière en l’air afin de favoriser la montée du sperme dans l’utérus. Dans certains cas, une insémination intra-utérine est recommandée : la semence est directement déposée dans l’utérus de la chienne au moyen d’une sonde et d’un spéculum. Une anesthésie est parfois nécessaire et seul un vétérinaire peut réaliser cette opération.
Cette deuxième méthode est exclusivement réalisable par un vétérinaire habilité. La semence mâle va être conservée quatre jours maximum en vue d’un transport consistant à inséminer la femelle en second lieu. Cette pratique est donc utile lorsque la chienne est plus éloignée géographiquement. Le sperme est alors dilué dans une solution liquide permettant de la conserver à température réfrigérée et de la protéger des agents bactériens. L’insémination sera obligatoirement effectuée par voie intra-utérine après son réchauffement à 37°C d’où la nécessité d’une intervention vétérinaire réglementée.
De même que pour la méthode réfrigérée, la semence peut être congelée cette fois dans de l’azote liquide afin de la conserver plus longtemps (une dizaine d’années). Dans ce cas de figure, elle sera stockée au sein d’une structure vétérinaire spécialisée comme l’École Vétérinaire de Maisons Alfort. Le but de cette pratique est surtout l’amélioration génétique des races, elle est prise en charge par des spécialistes du domaine ce qui est obligatoire pour que les chiots puissent être inscrits au LOF. Même au sein d’une banque de sperme, la semence reste la propriété légale du maître du donneur, c’est donc à ce dernier qu’il faudra s’adresser pour obtenir son autorisation d’inséminer la femelle.
Le recours à l’insémination artificielle de la chienne peut s’avérer nécessaire pour plusieurs raisons :
Sans compter le prix de la semence, extrêmement variable en fonction de la race et des origines du mâle, l’acte vétérinaire pour une insémination canine peut coûter dans les 80 à 100 €. Notez que ce coût est lui-même susceptible de varier selon la méthode utilisée et les praticiens, et n’inclut ni le prix du recueil de semence, ni les examens préalables et le suivi vétérinaire post-intervention.

Le gabarit de mon mal est bien supérieur à celui de ma femelle, que faire ? Je suis dans une province, ou il est impossible de faire une insémination, pouvez vous m’aider ?
Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code sécurité à copier/coller ou recopier : NwSwtu

Recevoir une notification par e-mail lorsqu’une réponse est postée

source

Oheh.dog

oheh.DOG pour une rencontre réussie

Vous êtes un particulier ou un éleveur professionnel, venez inscrire gratuitement votre chien, chienne ou chiot .

Recherche chien saillie

Toutes les annonces sont modifiables gratuitement !
Les éleveurs et les établissements de vente sont les seules personnes autorisées à vendre des chiens.

Articles récents

Suivez-nous

L’article est mis en ligne à des fins d’information du public et dans l’intérêt des visiteurs. il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l’évolution permanente de la Réglementation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué. En aucun cas le site  oheh.dog ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles et/ ou information du site. xtremwebsite reproduction chien saillie chien adoption chien recherche chien reproduction chienne

Haut