Comment caresser un chien ? Les bons gestes – Binette & Jardin – Le Monde

oheh dog - Votre partenaire pour la reproduction de votre toutou

Caresser un chien est bien souvent un geste banal pour le maitre qui l’utilise pour manifester son affection à son animal ou pour le féliciter d’une bonne action. Pourtant, la caresse est loin d’être si anodine, car son sens est tout autre pour le chien. En effet, elle peut parfois être malvenue, refusée, voire administrée au mauvais moment et produire l’effet inverse de celui escompté. Mais alors, quand peut-on caresser son chien ? Quand est-il préférable d’éviter ce geste ? Comment caresser son petit compagnon ? Quels sont les bons gestes à accomplir ? Découvrons-le dans ce dossier.
Comment caresser un chien ? Les bons gestes
Le fait de caresser son chien ou un chien est le plus souvent un acte que le maitre accomplit pour témoigner son affection à son animal, que cette action soit volontaire ou non. Cela s’apparente à un baiser ou à une autre marque d’affection que nous pourrions communiquer à nos proches humains.
Pourtant, la caresse ne doit pas être donnée à la légère chez le chien. Ce geste a en effet une tout autre portée pour l’animal, raison pour laquelle elle ne doit pas être distribuée dans n’importe quel contexte. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une caresse au mauvais moment peut générer de l’hyperattachement, renforcer un mauvais comportement, susciter une inquiétude ou encore de la frustration.
Vous l’aurez donc compris, s’il est bien de caresser son chien, il ne faut pas le faire n’importe comment ni à n’importe quel moment.
Un chien qui est habitué à recevoir des caresses à tout bout de champ, sans raison apparente, ne percevra pas ce geste comme une récompense. Pourtant, la caresse est très utile dans le cadre des apprentissages pour féliciter son chien lorsqu’il a bien agi. Si elle est donnée à tort et à travers, le maitre ne pourra plus l’utiliser dans le cadre de ses enseignements, car elle n’aura plus de sens pour le chien, elle sera devenue un geste banal du quotidien et qui lui est dû.
La conséquence directe d’une effusion de caresse et de la banalisation de ce geste repose dans le fait que le chien la considérera comme normale et due et il ne comprendra donc pas pourquoi il n’est pas systématiquement caressé dès lors qu’il le demande. Cela peut altérer la relation maitre/chien et le rapport de domination au point d’inciter le toutou à manifester son mécontentement de différentes manières, notamment en adoptant un comportement destructeur.
En tant que maitre, vous devez être à l’initiative des contacts et décider du moment approprié pour la caresse. Toutefois, tout moment n’est pas le bienvenu, car, comme nous l’avons indiqué, la caresse doit être considérée par le chien comme une récompense. Si elle est mal utilisée, elle peut avoir un effet complètement inverse.
Nous sommes bien d’accord, vous n’envisagez pas de dire à votre chien qu’il a bien agi ou de lui donner une friandise ou son jouet préféré quand il adopte un mauvais comportement. Il en va de même de la caresse. Si vous le caressez lorsqu’il fait une mauvaise action, le toutou en déduit que vous le confortez dans son action et que vous l’encouragez à recommencer, ce qu’il va s’empresser de faire. Évitez donc de caresser votre chien dans ces mauvais moments.
Il vous faut choisir le parfait timing pour ne pas risquer de renforcer un comportement inadapté. Si votre toutou vous saute dessus à votre retour à la maison, la caresse va l’encourager à recommencer. Alors certes, cela ne vous pose sans doute pas de problème, mais dites-vous bien qu’il risque de faire pareil avec vos convives et avec les enfants, qui peuvent être surpris, blessés ou apeurés. Tout le monde n’est pas à l’aise avec un toutou aussi envahissant. Par ailleurs, serez-vous toujours aussi content lorsqu’il vous sautera dessus alors qu’il a les pattes sales et que vous portez une belle tenue ? Dans ce cas, vous risquez de le repousser, voire de le gronder. Pour toutou, cela sera d’une incohérence totale, car dans sa tête, vous validez le plus souvent son comportement par la caresse, mais vous le sermonnez parfois. Lui ne va pas penser aux pattes sales !
Enfin, soulignons que la caresse distribuée lorsque le chien est apeuré ou anxieux est tout aussi inappropriée. Lorsque leur petit compagnon a peur, bien des maitres cherchent à l’apaiser par une caresse. Grosse erreur ! Car ce geste va finalement encourager le chien dans ses craintes, car il le conforte dans le fait qu’il y a bien lieu d’avoir peur. Puisque vous cherchez à le rassurer, c’est qu’il y a bien un danger, donc ça ne le rassure pas. Cela va même contribuer à accentuer ses angoisses.
Pour le chien, la caresse n’est pas toujours un acte positif dans la mesure où certains toutous n’apprécient pas les contacts physiques. Même si cela ne concerne pas la majorité des chiens, il est important de respecter cette spécificité.
Si le chien recule, tourne la tête ou les yeux, s’il bâille ou s’il se lèche la truffe, il envoie des signaux pour signaler qu’il refuse d’être ainsi touché. Respectez absolument ce refus, car vous risqueriez de déséquilibrer votre relation chien/maitre. En outre, votre animal peut se voir contraint de réagir avec violence pour vous faire comprendre qu’il ne veut pas ce contact, notamment par la morsure. Certains chiens vont même jusqu’à ne plus approcher de leur maitre pour éviter tout contact physique. D’autres formes de récompenses peuvent tout à fait être mises en place en remplacement, comme une friandise, une séance de jeu ou autre.
N’oubliez pas que le refus de contact doit être respecté, chez l’animal comme chez l’homme. Votre chien peut tout à fait avoir été victime de maltraitance ou garder un traumatisme qu’il associe à ce geste. Respectez-le avant tout et n’insistez pas.
Bien entendu, on ne caresse pas un chien lorsqu’il dort ou lorsqu’il s’est isolé dans une zone refuge. Il a besoin de tranquillité et il est indispensable de le respecter. Il en va de même lorsqu’il mange. Ne le dérangez pas quand il s’alimente, car les chiens n’apprécient généralement pas cette intrusion lors de ce moment privilégié.
Enfin, nous l’avons dit, ne caressez pas votre chien lorsqu’il a peur ni lorsqu’il vient d’avoir un mauvais comportement afin de ne pas le renforcer.
La caresse doit rester un geste de plaisir pour le chien. En conséquence, si votre chien refuse tout contact de ce type, respectez-le et n’insistez pas. Trouvez une autre forme de témoignage de votre reconnaissance ou de félicitation.
Rappelons-le, la caresse doit être donnée dans le bon contexte, c’est-à-dire pour récompenser le chien qui a bien agi essentiellement ou pour lui manifester sa joie de le revoir après une absence – mais sans en faire trop dans ce cas pour éviter l’hyperattachement.
Néanmoins, le contexte n’est pas le seul point à respecter. En effet, pour être acceptée et appréciée du chien, la caresse doit être bien effectuée. On évite donc tout geste brusque, tout mouvement inconfortable, toute situation inappropriée et toute tentative de contact trop intrusive.
Bien évidemment, si le chien cherche à échapper à la caresse, n’insistez pas et respectez son choix. Donc s’il recule, s’il cherche à fuir, s’il grogne ou s’il montre les crocs, abstenez-vous de le toucher.
Approchez-vous toujours de l’animal face à lui, pour ne pas le surprendre et tendez la main ouverte vers sa truffe tout en lui parlant avec douceur. Par cette précaution, vous demandez en quelque sorte à votre chien s’il accepte d’être caressé, ce qui est une marque de respect importante dans le cadre de la relation maitre/chien. Si votre chien consent à la caresse, il aura tendance à s’avancer vers votre main, à la renifler ou même à la lécher. Dès lors que toutou accepte le contact, le mieux est de le toucher au niveau du cou plutôt que sur la tête, car bien des chiens n’apprécient pas ce geste trop intrusif.
Bien entendu, apprenez très tôt à vos enfants à faire le bon geste et à respecter le refus éventuel du chien. Il est impératif que les petits comprennent l’importance de ne pas déranger le chien lorsqu’il mange ou lorsqu’il dort, mais également le fait de ne pas insister lorsque l’animal refuse le contact. N’hésitez pas non plus à avertir vos convives si votre petit compagnon se trouve en leur présence et que le contact est difficile pour lui.
Enfin, et même si votre chien a bien accepté la caresse, dès lors qu’il manifeste un rejet ou un besoin de tranquillité, n’insistez pas et cessez de le toucher. Il est important de respecter ses limites dans le cadre de votre relation.

Prénom ou pseudo (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Commentaire

Code sécurité à copier/coller ou recopier : 9pKqac

Recevoir une notification par e-mail lorsqu’une réponse est postée

source

Oheh.dog

oheh.DOG pour une rencontre réussie

Vous êtes un particulier ou un éleveur professionnel, venez inscrire gratuitement votre chien, chienne ou chiot .

Recherche chien saillie

Toutes les annonces sont modifiables gratuitement !
Les éleveurs et les établissements de vente sont les seules personnes autorisées à vendre des chiens.

Articles récents

Suivez-nous

L’article est mis en ligne à des fins d’information du public et dans l’intérêt des visiteurs. il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l’évolution permanente de la Réglementation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué. En aucun cas le site  oheh.dog ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles et/ ou information du site. xtremwebsite reproduction chien saillie chien adoption chien recherche chien reproduction chienne

Haut