Adopter un chien dans un refuge : ce qu'il faut savoir – Le Figaro

oheh dog - Votre partenaire pour la reproduction de votre toutou

Rubriques et services du Figaro

Rubriques et services du Figaro
Nos journaux et magazines
Les sites du Groupe Figaro
Vous avez décidé d’adopter un chien. Comment trouver un refuge ? Quelles questions se poser ? Comment choisir son chien ? Réponses.
100 000 animaux sont abandonnés chaque année en France. Les capacités d’accueil des refuges animaliers atteignent leurs limites. De nombreux chiens attendent une nouvelle famille dans des refuges.
Les refuges animaliers sont gérés par des associations de protection animale. Ils n’accueillent que les animaux abandonnés par leur propriétaire sur place et les animaux provenant des fourrières. Leur objectif est de faire adopter les animaux du refuge ou de les accompagner jusqu’à la fin de leur vie.
À lire aussiAbandonner son animal : que dit la loi ?
À VOIR AUSSI – Animaux: «Les Français sont champions d’Europe des abandons», dit Marie-Stella Papeghin
Beaucoup de refuges comme la SPA (Société Protectrice des Animaux) sont saturés par l’explosion d’abandon d’animaux. Adopter un chien dans l’un des nombreux refuges présent en France permet de sauver deux animaux. L’heureux chien qui rejoindra votre famille, et celui qui pourra bénéficier de sa place dans le refuge.
Première solution, vous pouvez faire une recherche en ligne afin de trouver les adresses et contacts des associations les plus proches de chez vous.
Il existe une multitude d’associations œuvrant pour la protection et l’accueil des animaux abandonnés, parmi elles :
Vous pouvez également vous rapprocher de votre vétérinaire, il pourra vous renseigner sur les associations locales.
Interrogez également vos amis, votre famille, vos voisins, vos collègues. Certains auront peut-être des informations précieuses qui vous permettront de préparer au mieux l’adoption d’un nouveau compagnon (clôture, chiens dans le voisinage etc.)
À lire aussiSPA : plus de 7000 animaux en attente d’adoption et des refuges saturés
Enfin, n’hésitez pas à contacter votre mairie ou votre préfecture qui pourront vous donner les numéros de téléphone des refuges à proximité.
L’adoption doit être un acte réfléchi, prenez le temps de vous renseigner sur les besoins et l’attention que demandera un chien. Le personnel du refuge vous orientera dans votre projet d’adoption.
Les refuges préparent des « fiches d’identité» pour les chiens à adopter. Le nom et la date de naissance de l’animal y sont recueillis auprès des anciens propriétaires ou par un vétérinaire.
Le personnel du refuge y note également des informations sur le caractère et la santé des chiens à adopter. Ces informations vous permettront de mieux connaître votre futur compagnon à quatre pattes.
Pour choisir son chien dans un refuge, il faut se poser les bonnes questions. L’équipe de bénévoles présente sur place vous accompagnera dans votre recherche d’adoption et vous conseillera sur les aménagements à effectuer afin de préparer au mieux l’arrivée de votre chien dans son nouveau foyer.
Quelle taille de chien choisir ?
Pour répondre à cette question, vous devrez prendre en compte plusieurs facteurs :
Outre sa taille, vous devrez penser au caractère de votre futur chien. Si vous avez d’autres animaux, ou si vous avez une grande famille avec des enfants, il faudra un animal calme qui pourra être heureux de cette situation et trouver sa place dans ce nouveau foyer.
À lire aussiChien : pourquoi choisir une race de taille moyenne ?
À VOIR AUSSI – Découvrez les 5 chiens préférés des Français
Quel âge privilégier ?
Là encore, cela dépendra beaucoup de votre propre situation.
Un chiot aura besoin de toute votre attention car il conviendra de l’éduquer. Il aura également beaucoup plus d’énergie à dépenser qu’un chien un peu plus âgé.
Un chien adulte aura lui déjà appris des éléments importants, comme la propreté, mais aura aussi peut-être plus de traumatismes liés à son abandon.
Un chien senior sera lui plus calme mais aura peut-être besoin de plus de soins et de visites chez le vétérinaire.
Dans tous les cas, plus qu’une question d’âge, le plus important sera surtout l’alchimie entre votre caractère et celui de votre futur chien.
Prenez le temps de discuter avec le personnel du refuge, ils pourront vous aiguiller et vous aider à trouver votre perle rare.
Avant d’entamer une éventuelle démarche d’adoption, une première rencontre physique entre le futur maître et son chien est indispensable.
De même, dans certains refuges, tous les membres de la famille doivent être présents au moment de l’adoption. Et si vous avez un chien, celui-ci devra également être présenté au nouveau chien avant l’adoption. Prenez contact avec le refuge de votre choix pour fixer un rendez-vous.
À lire aussiAdopter un chiot : 5 choses à savoir avant de vous lancer
Le jour de la visite, il est conseillé de rester 1 à 2 heures sur place. Ce temps vous permettra de rencontrer votre futur chien et de poser vos questions au personnel du refuge. Caresses, jeux et promenades sont les clefs pour apprendre à connaître votre futur compagnon.
N’hésitez pas à prendre du recul sur cette adoption, car adopter un chien vous engage et le choix mérite d’être mûri. L’idéal est de programmer une seconde visite après un délai de réflexion de quelques jours.
En fonction du refuge choisi, la procédure d’adoption peut varier, mais dans tous les cas, vous devrez remplir une fiche d’information et fournir plusieurs justificatifs. Il vous sera généralement demandé :
À savoir : vous ne pouvez adopter un animal de compagnie pour un mineur ni pour quelqu’un d’autre.
Pour adopter un chien, certains refuges demandent une participation financière.
La SPA, à titre d’exemple, demande 250 euros de frais d’adoption. Cette somme correspond à la participation pour l’identification, la vaccination et la stérilisation d’un chien adulte.
Pour l’adoption d’un chiot de moins de 6 mois, 300 euros de frais d’adoption vous seront demandés.
La stérilisation de l’animal adopté est obligatoire. Si votre futur animal n’est pas stérilisé, le refuge vous demandera un chèque de caution de 300 euros qui vous sera restitué une fois le bon de castration signé par le vétérinaire transmis à l’association. Vous avez 3 mois à compter de l’adoption pour faire stériliser votre animal.
Enfin, pour l’adoption d’un chien «SOS» (chien âgé) ou « opération sauvetage » (animaux qui ont passé plus d’un an en refuge), la participation se fait libre au moment de l’adoption.
Une fois votre chien choisi et les formalités d’adoption remplies, il vous sera possible de repartir immédiatement avec votre animal, si la situation le permet.
Les chiens adultes et seniors ne présentant aucune contre-indication et sont autorisés à être adoptés dès la procédure terminée.
Seuls les chiots n’étant pas encore sevrés ne peuvent être emmenés. Toutefois, il est possible de les réserver et d’attendre l’âge requis pour venir le chercher.
Le jour de l’adoption, n’oubliez pas de venir équipé d’une laisse, d’un collier ou un harnais.
Dans les mois qui suivent l’adoption, il est possible de prévoir une visite post-adoption pour s’assurer que le chien adopté a trouvé ses repères.
Les animaux abandonnés peuvent être craintifs, stressés ou même agressifs et doivent faire l’objet d’attention et de patience pour qu’ils se sentent bien dans leur nouveau foyer.
Cette visite vous permettra d’échanger avec un bénévole sur les problèmes rencontrés et de trouver des solutions afin que l’acclimatation se fasse au mieux.
Adopter un animal vous engage, c’est une décision qu’il vous faudra mûrement réfléchir. N’hésitez pas à contacter votre vétérinaire ou le refuge le plus proche de chez vous avant de vous lancer. Ils pourront vous apporter leurs conseils sur la race de chat qui vous conviendra le mieux.
Il n’y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !
Les aoûtats sont des parasites qui provoquent des démangeaisons aux chats.
Ce rongeur miniature et attachant est un animal de compagnie très plébiscité.
Chien vif et joueur, le Fox-terrier plaît aux enfants grâce à son intelligence sociale.
À tout moment, vous pouvez modifier vos choix via le bouton “paramétrer les cookies” en bas de page.
Adopter un chien dans un refuge : ce qu’il faut savoir
Partager via :
Commentez
0
Le Figaro
Les articles en illimité à partir de 0,99€ sans engagement

source

Oheh.dog

oheh.DOG pour une rencontre réussie

Vous êtes un particulier ou un éleveur professionnel, venez inscrire gratuitement votre chien, chienne ou chiot .

Recherche chien saillie

Toutes les annonces sont modifiables gratuitement !
Les éleveurs et les établissements de vente sont les seules personnes autorisées à vendre des chiens.

Articles récents

Suivez-nous

L’article est mis en ligne à des fins d’information du public et dans l’intérêt des visiteurs. il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l’évolution permanente de la Réglementation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle. Nous vous invitons à nous interroger pour toute question ou problème concernant le thème évoqué. En aucun cas le site  oheh.dog ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles et/ ou information du site. xtremwebsite reproduction chien saillie chien adoption chien recherche chien reproduction chienne

Haut